Greetings from the free side / T'as le bonjour du libre !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 8 septembre 2008

Pas de Mandriva dans Capital...

Il y a quelques semaines, l'émission Capital de M6 était venue tourner des images du Gdium dans les locaux de Mandriva, pour leur sujet sur les netbooks. Manque de chance, il semble (j'ai raté le reportage) que les images soient passées à la trappe, et que Linux n'ait pas été cité une seule fois dans le reportage... alors que c'est un facteur de baisse de prix, et que c'est une des raisons du succès de ces machines.

Mise à jour:

Extrait du reportage :

"il a rendez vous dans le temple de l'informatique parisien. C'est un endroit où les passionés d'ordinateurs mettent leur nez un peu partout, à la recherche de pièces rares..."

Je vous le donne en mille, ce temple où l'on trouve des "pièces rares", c'est Surcouf... Au bout de 4 minutes de reportage, les journalistes avouent déjà qu'ils n'y connaissent rien, et passent le reste du temps à comparer un netbook à un portable traditionel, façon "ah bah oui, une smart, ça roule moins vite qu'une berline". Effectivement, c'est peut être pas plus mal qu'on ait pas entendu parler ni de Mandriva ni de Linux...

mercredi 23 juillet 2008

Revue du netbook Acer Aspire One

Voilà une revue du Acer Aspire One sur LinuxFr. Le point litigieux (l'écran trop brillant) évoqué par Xate dans mon dernier billet sur les netbooks a été soulevé, voici ce qu'en pense alouali, le rédacteur de l'article :

J'avais une petite angoisse sur l'écran brillant et les reflets, mais finalement l'écran est suffisamment lumineux et contrasté pour que ce ne soit pas une gêne, même pour moi qui travaille dos à la fenêtre.

Par contre un point que l'on m'a confié informellement (non, je ne cafterai pas mes sources ;-) ) est la mauvaise qualité des BIOS d'ACER, par exemple pour l'ACPI. Cela tendrait à supposer que ce joujou pourrait ne pas fonctionner sous une autre distribution si ACER a pris certaines libertés avec les "good practices" du BIOS. Et bien coup de bol, le testeur a aussi utilisé une Mandriva Flash, et n'a pas rapporté de problème trop grave, si ce n'est la résolution par défaut en 800x600 au lieu de 1024x600. Il a aussi pris le soin de déclarer la configuration matérielle de l'Acer Aspire One sur hardware4linux. Qu'il en soit remercié :-)

mardi 24 juin 2008

Micro Hebdo n°531 sur les ultra-portables (netbooks)

Ah Micro Hebdo. Le premier (et seul) magazine informatique auquel j'ai été abonné, quand j'étais encore sous Windows.

J'ai fini par acheter Micro Hedo n°531 (encore en kioske demain), en vu d'un voyage en train où j'avais du temps à tuer. Bon, le public de ce magazine est clair : le Windowsien débutant ou moyen qu iveut avoir des trucs pratiques. En général ils sont assez objectifs. Ils ont même essayé Linux de temps en temps, (si, si, et même Mandriva Linux, avec quelques bêtises en prime). Bon, c'est clair par contre qu'on y parle plus de logiciels gratuits que de logiciels libres.

Dans ce numéro, donc, on parle des ultra-portables à moins de 400 euros. Evidemment j'ai traqué l'utilisation de Linux dans ces bestioles. On y parle du futur Gdium Liberty 1000, qui utilise une Mandriva Flash rebaptisée pour l'occasion "Mandriva G-Linux". Par contre (honte à eux) ils oublient complètement que le Airis Kira 740 est aussi disponible avec Mandriva Linux (alors que tous les articles sur le sujet en parlent depuis bien 2 mois) !

Les autres modèles testés:

Eh bien le résultat des tests a l'air sans appel: le modèle d'Acer enfonce les autres au niveau prix (299€), poids (le seul à moins d'un kilo avec le PC by Surcouf) et rapport qualité/prix. De plus, il offre une capacité de 10Go de SSD dans la version Linux, et 8Go pour la version Windows.

Là où ça devient intéressant c'est qu'on peut choisir une version avec disque dur plutôt que SSD (bon, je préfère la SSD pour ce type de machine). Pour un disque de 80Go , on en a pour 20€ de plus dans la version Linux, et 70€ de plus pour la version Windows. Vous me suivez ? On a deux machines identiques sous Windows et Linux, avec 50€ de différence. Idem pour le MSI Wind U100: 50€ de plus pour la version Windows, à matériel identique. Il semble donc qu'il y ait un certain consensus : une licence XP en OEM se négocie dans les 50€. Prenez des notes pour la prochaine fois où on vous proposera 20€ pour le Windows de votre tout PC portable tout neuf (avec l'envoi du portable à vos frais bien sûr).

Pour conclure, vu les caractéristiques du Acer Aspire One, et la politique d'ACER de soutien à Linux, c'est le type de machine qui peut détrôner l'EEEPC d'Asus.