Bientôt la délivrance ? Pas sûr. Il y a eu pas mal de complications depuis que j'ai signé le compromis de vente de l'achat de mon appartement. Surtout les petites lignes qu'on se demande si on les a vraiment lues avant de signer... J'ai pu me rendre compte (trop tard) que j'ai effectivement signé une clause de non garantie des vices cachés. Et en plus, c'est légal. J'espère donc que beau papa se fait du souci à tort en se demandant si le plancher n'est pas pourri.

C'est à ajouter aux petites surprises qui se sont accumulées:

  • électricité pas aux normes (alors qu'on m'avait affirmé le contraire bien que j'ai demandé à plusieurs reprises) et apparemment pour ma pomme.
  • travaux dans l'appartement sans demande de permis de construire ni déclaration (alors qu'on m'avait affirmé que cela avait été déclaré)

Bref, plein de bonnes choses qui, pour la seconde fois, ne font que confirmer ma conviction que tout bon agent immobilier est un agent immobilier sur l'échafaud :-( . Signature prévue pour le 22 ou le 25, les recommandés pour mettre les choses au clair partent demain, histoire de se couvrir un minimum... Advienne que pourra, souhaitez moi bonne chance.

Mise à jour:

Je viens en plus de me rendre compte qu'alors que l'agent immobilié nous a affirmé que les travaux d'amménagement des combles ont été déclarés, il n'en est rien. De plus, le projet d'acte notarié stipule que j'avais été mis au courant et que je renonce à tous mes recours envers le vendeur !

Quant à la clause de non garantie des vices cachés, elle a l'air assez standard, mais pas acceptable pour autant. Comme j'avais demandé à pouvoir lire le compromis à tête reposée, l'agent immobilier me l'avait envoyé par mail. Evidemment il m'a envoyé 6 pages, et cette clause était dans les 2 pages qu'il s'est bien gardé de m'envoyer ! Conclusion (même si je le savais déjà, j'ai quand même fait la boulette), ne signez jamais de compromis de vente le jour où on vous le remet. Rentrez chez vous, lisez le à tête reposée, faites le lire à d'autres personnes, et remettez le signé à une autre occasion.