Et oui, j'ai un compromis de vente à récupérer chez un agent immobilier. Vous voyez un peu les commerciaux ? Bin les agents immobiliers, c'est la même race, mais en pire... Celui qui a décroché le ponpon m'a sorti les superbes fortunes suivantes:

Je dors 4 heures et demi par nuit, le reste c'est mon travail.

Le même:

Il ne faut pas hésiter à vous endetter sur 25 ou 30 ans.

...alors que j'avais déjà fait une pré-étude de ma capacité de financement avec mon banquier pour m'endetter sur 17 ans 1/2 (ma banque ne propose de toute façon pas de prêts à plus de 25 ans). Et avec la situation incertaine de l'immobilier, s'endetter sur de si longues durées, c'est assez risqué.

Au bout d'1h30 (description de l'agence + "qu'est-ce que vous recherchez" + visite du truc qui ne correspond pas du tout à ce qu'on recherche + retour à l'agence pour débriefing), j'ai fini par mettre un terme à l'entretien, vu qu'il n'avait pas l'air pressé d'en finir. À un mail de relance proposant un nouveau bien, j'ai répondu par un mail lapidaire de deux lignes, où j'indiquais que je n'envisageais plus de faire affaire avec eux. Sans en indiquer les raisons. Bon en même temps son patron a fini par m'appeler pour savoir pourquoi, sentant qu'il y avait eu un truc bizarre. Il en a eu pour son argent.

Donc j'ai fini par visiter un appartement intéressant samedi dernier, un 42m² en duplex à Choisy le Roi, et le nouvel agent, un peu plus correct, essaie quand même d'aller vite. Résultat: on me demande encore de signer un compromis de vente dans des conditions qui ne me conviennent pas. En gros tu viens, on te lit le truc tu signes et tu te casses. Vu qu'on m'a déjà fait le coup il y a 5 ans, je fais gaffe maintenant. Donc je vais insister pour le lire chez moi, à tête reposée, et surtout les clauses suspensives. C'est ce que j'avais voulu faire il y a 5 ans, mais les gars sont tellement convaincants que c'est difficile de résister, et avec la quantité d'info à assimiler, on se fait forcément avoir quelque part.

Bon, j'espère ne pas faire de bêtises demain !