Greetings from the free side / T'as le bonjour du libre !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Computers / Informatique

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 9 avril 2008

Next step to rule the world : done

Yup, Mandriva Linux 2008.1 Spring has been released today. What is amazing is that it's been released on time, which hasn't been the case for years !

I've started testing it quite late in this development cycle (RC2), but I still was able to find a few annoying bugs, which were corrected on time, thanks to Mandriva's hard working team. While I was a bit disapointed with 2008.0 (and 2007.0), what I saw pleased me, ans I really think this release is Mandriva Linux at its best (200X.1 releases seem to be better at Mandriva).

Everything you should know about it is here:

And the most important : the link to download Mandriva Linux with your prefered bittorrent client (Transmission in my case).
Many thanks to everyone who worked on this release. Now Enjoy !

mardi 1 avril 2008

Pidgin connection errors with jabber

I barely use pidgin (and jabber even less), but today, I was just fed up of having the same connection error. I'm using the 2.2.1 version, shipped with on Mandriva 2008.0. The problem is that I had an SSL certificate error each time I would try to connect to jabber.org. The solution from the french Ubuntu forums I found was overkill: recompile and install pidgin 2.4.0. Fortunately, I found on the Arch Linux forums a much better solution, which might be helpful for people having the same problem :

rm ~/.purple/certificates/x509/tls_peers

Enjoy :)

mercredi 26 mars 2008

Favorite command after a clean Mandriva Install...

urpme -a mono

mardi 11 mars 2008

GIMP + GREYCstoration = magie

Un chaton, ça ne reste pas un chaton longtemps. En plus c'est con ces bêtes là, ça ne pose pas pour la photo, ça ne sourit pas. Alors quand les premières photos sont ratées, et que depuis le bestiau a grandi, il ne reste plus que l'informatique pour sauver les choses... C'est là qu'interviennent GIMP et son plugin GREYcstoration. Les images parlent d'elles mêmes:

L'original :

original

Après balance automatique de blancs :

balance automatiuqe des blancs

Après débruitage par GREYcstoration :

débruitagepar GREYcstoration

jeudi 21 février 2008

Lazyweb: of the good usage of GSource...

I'm currently writing an application that has two backends.

  • In live mode, I acquire images from several cameras.
  • In replay mode, I read pre-recorded images from the hard drive.

As I want to switch between these 2 backends transparently, I thought of using two implementations of a custom GSource. It seemed to be what I need: a way to send and react to asynchonous events. In my case, I want to notify the application that the images are in the memory, and ready to be processed.

However I'm a still a bit puzzled about how GSource works, and I found the documentation a bit obscure to people unfamiliar with the arcanes of the glib main loop. The timeout and idle sources don't give me enough information. The other examples use polling of file descriptors, but I have nothing to poll here. I've even checked out The Official GNOME 2 Developper's Guide, but no GSource there. I had not much result in the gtk-apps-devel mailing list, nor the french GTK forums.

I'm at the point where I'm not even sure that GSource meets my needs, but I wanted to avoid as much as possible exposing the acquisition backend. There will be multi-threaded stuff for live acquisition (the cameras I'm using only provide a blocking API, sigh..), but they're not required for the replay mode.

Do you think a custom GSource is the way to go ? It seems it's the only way I can connect to glib's main loop to receive asynchronous events (excepted from timeout and idle sources). Could someone please explain me a bit in which case(s) using GSource is recommended ? Thanks for reading.

lundi 28 janvier 2008

Breaking news: Nokia is trying to buy Trolltech

Will it be for the best or the worst ?

http://www.nokia.com/A4136001?newsid=1185531

mardi 11 décembre 2007

Process wakeups on GNOME 2.18

Learning from the past

Yesterday an old (1.5 year) blog entry of Ryan Lortie on cpu and battery consumption came to my mind. He tested some GNOME applications and saw that some of them caused way too many kernel wakeups, which prevents the CPU from entering in low consumption states. So, as just by curiosity (ang ecological concerns), I wanted to see if there's some improvements on this area on the GNOME desktop.

As Ryan talks about Ubuntu Dapper Drake in his post, I suppose he was testing ye old GNOME 2.14. As a comparison, I ran my tests on GNOME 2.18 under Mandriva 2007.1. I then will be able to compare the figures to GNOME 2.20 when I'll install Mandriva 2008.0 (I'm lacking some time for this at the moment).

Some stuff he pointed out:

gnome-power-manager wakes up twice per second to do something
battery applet wakes up once per second to do something
clock-applet wakes up once per second to update the time even when seconds aren’t shown
gajim wakes up 10+ times per second for some unknown reason
at-spi-registryd wakes up more like 20+ times a second (?!?)
gss seems to talk to x11 once per second (presumably to ask if anything has happened). i don’t understand why it has to do this so often.

I don't use some of the stuff he tested. So I tested gnome-power-manager, the clock applet and gnome-screensaver (gss) as he did.

The test method

A test that doesn't explain the test method is irrelevant. What I did is that I used strace for 10 seconds like Ryan did, but using an interesting option of strace (-c) to have a nice summary of the system calls that were used during the observation period. For example the gnome-screensaver process was spied using:

strace -c -p $(pidof gnome-screensaver) & sleep 10; killall strace

Strace is attached to the spied process in the background. We then wait for 10 seconds and stop strace so that it can give us the amount of systems calls performed during this timeframe. The application were not being actively used while the test was performed, and I stopped mouse/keyboard input during the test, just waiting until it ended.

gnome-screensaver

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0         1           ioctl
   nan    0.000000           0         2           gettimeofday
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                     3           total

We immediately can see that poll is still called once per second, so either this is a bug that has not been corrected, or this can't really be worked around.

Update: The previous numbers were wrong it seems (weird, I had tested it twice, but the numbers I get now are completely different). The problems reported by Ryan have already been corrected.

gnome-panel

With the seconds in the clock applet not displayed:

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0         1           ioctl
   nan    0.000000           0         2           gettimeofday
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                     3           total

With the seconds in the clock applet displayed:

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0        30           read
   nan    0.000000           0        20           write
   nan    0.000000           0        20           time
   nan    0.000000           0        31           ioctl
   nan    0.000000           0        62           gettimeofday
   nan    0.000000           0        30           poll
   nan    0.000000           0        10           stat64
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                   203           total

It's easy to see that enabling the seconds on the applet causes an explosion of the number of calls. That's 3 poll calls per second ! Sound quite abnormal to me, especially the amount of other calls this option generated...

gnome-session

Looks fine.

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0         1           ioctl
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                     1           total

devhelp

It was in the background, but there's still too many calls for an application that was not being used.

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0        11           read
   nan    0.000000           0         1           write
   nan    0.000000           0        32           ioctl
   nan    0.000000           0         6           gettimeofday
   nan    0.000000           0        11           poll
   nan    0.000000           0         1           futex
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                    62           total

gnome-terminal

Waaaay too many calls. We here have 4 poll calls/second. The blinking cursor may be a cause (I'm aware a patch for this was made for OLPC). I also know Behdad once committed a patch adding a timer to prevent gnome-terminal from trying to refresh too many times the screen. The goal was to accelerate the display of information. Don't know if the extra calls are related to this, however.

Update: ok, I must have been drinking, everything is normal.
I tested the gnome-terminal that was running strace, so I was getting the calls for executing strace... The good way is for example to test it from an xterm. Another one like this and I jump out of the window.

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0         1           ioctl
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                     1           total

mixer_applet2

The mixer applet is one of the worst offenders! This is a known bug which is being worked on. Hope to see this included in GNOME 2.22.

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0        99        99 read
   nan    0.000000           0       169           ioctl
   nan    0.000000           0       296           gettimeofday
   nan    0.000000           0       169           poll
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                   733        99 total

timer-applet

Even when not used, this applet does way too many calls... There's room for improvement here.
% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0        34           ioctl
   nan    0.000000           0        67           gettimeofday
   nan    0.000000           0        34           poll
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                   135           total

trashapplet

Looks fine.

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0         1           ioctl
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                     1           total

mdkapplet

Mandriva's memory-hungry updates surveillance applet seems to be CPU friendly...

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
   nan    0.000000           0         2           ioctl
   nan    0.000000           0         4           gettimeofday
   nan    0.000000           0         1           poll
   nan    0.000000           0         1         1 stat64
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                     8         1 total

gnome-power-manager

Ryan saw gnome-power-manager wake up twice per second in GNOME 2.14. It seems things got worse, as I had it wake up thrice per second, on AC power.

% time     seconds  usecs/call     calls    errors syscall
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
    nan    0.000000           0        40           read
    nan    0.000000           0        40           write
    nan    0.000000           0         2           time
    nan    0.000000           0        29           ioctl
    nan    0.000000           0        53           gettimeofday
    nan    0.000000           0        29           poll
------ ----------- ----------- --------- --------- ----------------
100.00    0.000000                   193           total

Conclusion

Well, there's quite nothing to conclude. These numbers are just here so that people can easily test and compare with their GNOME version, and eventually find more culprits. I think I'll update them on each GNOME Release, so we can see if the plan to conquer the world with power-friendly software works out. Just as a remark, developers who use timers at the second scale should consider using the g_timeout_add_seconds call that was added in glib 2.14, as it allows to group processing of wakeup requests. So if your application can depend on glib 2.14, go for it.

lundi 26 novembre 2007

Tacle en règle (?)

Si vous ne l'avez pas encore lu, lisez le dernier billet de Murray Cumming. J'attends. Bon, il semble qu'il y a réellement un problème entre ces deux là, et le fait que Jeff soit candidat au Foundation Board justifie un peu ce message, bien que la forme est assez "extrême". Ce qui est moins justifié c'est que Murray dit "des gens", sans qu'on sache combien ils sont à trouver que Jeff fait du mauvais boulot, et surtout, que les commentaires soient fermés (ce qui j'imagine va créer un droit de réponse par blog interposé).

Ma question : certains d'entre vous connaissent bien l'un ou l'autre (voire les deux) d'entre ces messieurs (Dodji, Vincent, les autres ?), avez vous un point de vue sur la question, un éclairage particulier ? N'étant pas membre, je n'ai pas le droit de vote à cette élection, donc sur ce plan là je suis neutre. Mais j'aimerais savoir comment l'abcès a pu grossir à ce point avant qu'il ne crève. Le logiciel libre ce n'est pas le monde des bisounours, certes, mais comment peut on en arriver là ? Que les propos de Murray soient justifiés ou pas, je suis choqué...

Compte rendu de l'install party Mandriva Linux 2008

Comme je le disais dans mon dernier billet, j'étais à l'install party Mandriva à la Cité des Sciences de Paris. C'était malheureusement un peu trop calme à mon goût :-(

Bon, il y a tout de même des points positifs, notamment le fait que j'ai pu voir une bonne partie de l'équipe de Mandriva. L'équipe technique était venue en force : Frédéric Crozat, Pascal Terjan et Olivier Blin ont fait le déplacement. Ce qui m'a permis d'avoir Fred pour 25 minutes de direct sur Radio ici et Maintenant. J'étais assez content que le direct que soit bien passé, et Fred a trouvé les questions assez intéressantes et bien choisies. Si quelqu'un a enregistré le passage, prévenez moi ;-)

J'étais venu en tant qu'installateur, mais je n'ai pas eu beaucoup de temps pour les installations en fait. Je n'ai eu de contacts qu'avec 2 personnes. La première avait un portable avec une Mandriva 2007.0 et voulait essayer la 2008.0 avant de l'installer. Facile, vu que la machine est compatible, je ne devrais pas avoir de problème. J'essaie le live cd de Mandriva, la Mandriva One: plantage immédiat. La bonne blague. Au bout de moment, je me rends compte que ce n'est pas un lecteur de CD externe USB, mais firewire. Et là c'est le drame : c'est une régression connue qui affecte la Mandriva 2007.1 et 2008.0. Impossible de démarrer sur un périphérique firewire.

Après mes passages radiophoniques de 14H et 15H50, j'ai un dual boot à préparer. Comme ça fait longtemps, je suis un peu rouillé, mais ça devrait pas être bien sorcier, même s'il est un peu tard. Juste un petit problème: la personne n'a pas défragmenté ses partitions, et il faut faire de la place sur le disque dur... C'est parti pour 45 minutes d'attente. Une fois la défragmentation finie, je ne suis pas chaud pour redimensionner les partitions avec une One, car il a 440Mo de RAM, et le démarrage du live CD est assez lent. Je redimensionne les partitions avec GParted, à partir d'un System Rescue CD, plus rapide. Tout se passe bien.

Sauf que l'install party est terminée et que dans l'état actuel, je ne suis pas sûr que son Windows retrouve ses données. Repassage sur Mandriva One pour ne pas me prendre la tête en ligne de commande à transférer ses données d'une partition à une autre. J'apprends d'ailleurs à ce moment là que ses données n'ont pas été sauvegardées (ils ne lisent pas les décharges qu'ils signent ou quoi ?). Je vais donc pour faire un copier-coller pour transférer ses données sur une nouvelle partition: impossible. Je me dis que c'est un problème de droits... je monte les partitions en écriture, mount me dit bien qu'elle sont en lecture-écriture : toujours impossible. J'apprends alors par Olivier que ntfs-3g n'est pas activé par défaut dans la 2008 à cause d'un bug de dernière minute. Traduction: moi y en a pas pouvoir écrire sur partition Windows du monsieur. Sic. Je finis au System Rescue CD, en ligne de commande bien gorrette, les doigts tremblants, pensant aux données que je pourrais perdre au passage... Regardez monsieur, c'est convivial Linux, non ?

Bon, au final, les données sont transférées, j'ai libéré 20 Go sur le disque et le Windows n'y a vu que du feu, et redémarre frais comme... heu... un truc pas frais (j'hallucine en voyant le temps de démarrage du bousin). Heureusement, la Mandriva One m'avait permis de vérifier que le matériel était bien détecté (sauf le wifi, je n'ai pas essayé), et le bureau 3D a fonctionné tout de suite. Le jeune homme qui avait déjà jadis tenté l'installation d'une Fedora 8 pourra donc faire son install à la maison sans trop de problèmes à priori.

Bilan de l'install party: 2 personnes entre mes mains, 0 Linux installé. Je pense que je peux améliorer ce score :-p

mardi 13 novembre 2007

I'm a Radio Star

Oui. La célébrité. Le succès. La gloire. Toutes ces choses sont à ma portée à présent. Parce que le 24 novembre, si tout va bien, je serai sur les ondes. Mais ne t'en fais pas, toi le français de la France d'en bas, je ne t'oublierai pas. Quand j'aurai besoin qu'on me descende mes poubelles, c'est à toi que je penserai.

En effet, le 24 novembre, quand je serai à la Cité des Sciences et de l'industrie pour l'install party Mandriva Linux 2008, je pourrais bien passer sur radio ici et maintenant dans l'émission Hot-line. Cette émission, diffusée chaque dimanche de 14H à 16H permet aux utilisateurs d'appeler pour avoir un coup de main dans la résolution de leurs problèmes liés à l'informatique. Je suis tombé par hasard dessus dimanche dernier, et voyant que l'on y parlait aussi logiciel libre, le présentateur conseillant Linux à tout va, j'ai pris un peu de temps pour écouter l'émission. Et rigoler un coup aussi.

J'ai alors compris ce que devaient ressentir les techniciens de hotline, et j'ai béni le ciel de m'avoir épargné ce sombre destin. Celui de tomber sur des gens qui sont sous Linux, qui veulent développer leur site web sans savoir ce qu'est le FTP, et à qui quand on pose la question "quelle est votre fournisseur d'accès internet" répondent "Mandriva"... Je vous admire messieurs (et mesdames) les hotliners. Autre exemple: ce monsieur qui hésite à installer Mandriva Linux. Il a Windows et Ubuntu sur son disque dur. L'outil de partitionnement de l'installateur Mandriva le met en garde, lui dit de faire attention, d'être bien sûr. Notre ami empli de courage continue tout de même, frémissant de son audace. Et là, quand le partitionneur lui demande s'il veut effacer toutes les partitions, il se dit qu'il dirait bien oui, "pour voir". Jetons un voile pudique sur la triste scène qui suit.

Bref, après avoir écouté tout cela, j'ai participé au chat du site, et comme l'animateur le lit en même temps, il a pu relayer l'annonce de l'install party Mandriva. J'ai fini par appeler pour donner plus d'informations... Mes 5 minutes de gloire en direct à la radio :-). Il m'a finalement proposé de faire 5 minutes en direct de l'install party, à laquelle je m'étais inscrit en tant qu'installateur. Bon, je n'ai pas encore eu la confirmation, donc on verra bien ce qui se passe.

Si vous voulez être de la fête, vous pouvez :

dimanche 11 novembre 2007

Oisiweb : Convertir une vidéo pour le Meizu M6

Cher oisiweb, J'ai cherché (et trouvé) des solutions pour convertir des fichiers vidéo au format du Meizu M6, qui a les caractéristique suivantes:

  • vidéo au format Xvid avec un bitrate maximum de 512 kbps
  • 20 images par seconde maximum
  • son au format MP3, de 56 à 256 kbps, stereo

Malheureusement, elles utilisent toutes mencoder ou ffmpeg pour effectuer la conversion. Il semble bien qu'en ces jours sombres de l'humanité, personne ne s'intéresse à gstreamer... Saurais tu quelle formidable ligne de commande utiliser avec gstreamer pour effectuer cette conversion ?

Pour ceux que cela intéresse:

samedi 10 novembre 2007

Choisir son baladeur numérique - partie 3

And the winner is:

Le Meizu M6 SL 8Go.

Consultez le test du Meizu M6 SP sur GénérationMP3 pour connaitre ses spécifications exactes. Le M6 SL est le successeur du M6 SP, mais les deux modèles sont très similaires.

Prix: 133 € TTC, transport Chine-France inclus. Commandé sur ebay à ygsd_cn1.

Meizu M6 SL

Pourquoi lui ?

Et pourquoi pas :-) ? Bon, voici les principaux avantages que je lui trouvais, par rapport à mes besoins.

Avantages:

  • Gestion native du Ogg/Vorbis, avec le FLAC en bonus
  • Connexion UMS, donc compatible avec tous les systèmes d'exploitation actuels sans pilote spécifique
  • Connectique USB standard
  • Radio FM avec RDS
  • Dictaphone
  • Bonne autonomie (26h en audio, 4h30 en vidéo)
  • Navigation par tags ET par répertoires
  • Vidéos au format Xvid

Inconvénients:

  • Batterie interne, donc quasi impossible à remplacer. Je préfère les piles pour ne jamais tomber en rade.
  • Le firmware de base est en anglais ou en chinois, préconfiguré en anglais par le vendeur. Un firmware bidouillé (non officiel) pour le traduire en français existe, mais ma chérie a fait des études d'anglais, donc pas besoin de prendre le risque à priori :-).
  • Pas d'adaptateur secteur fourni, mais à la rigueur je l'achèterai ici, je serai sûr de le trouver au bon format de prise

Je l'ai choisi pour toutes ces raisons, et surtout le fait qu'il utilise des formats ouverts et une connectique standard, avec un très bon rapport qualité prix.

Vous pouvez consulter les spécifications complètes du Meizu M6 SL pour plus d'informations.

Pourquoi l'importer ?

Pourquoi l'avoir commandé en import ? Pour plusieurs raisons. En effet, le meizu M6 est disponible à la FNAC, mais uniquement en commande par internet. Etant adhérent FNAC, cela aurait pu m'intéresser. Sauf que:

Trop récent

Le modèle M6 SL est sorti récemment en Chine, et ne sera pas proposé en France avant la fin de l'année. De plus, le modèle 8 Go n'est pas proposé à la FNAC, il n'y a que les version à 2 Go ou 4 Go.

Trop cher

La version 4 Go coûte 141,55 € (hors frais de port). En l'important de Chine, j'ai la version 8 Go pour 133 €. Résultat : 4 Go de plus pour une dizaine d'euros de moins. En plus le rapport euro/dollar est très avantageux, et les conversions des commerçants à 99 $ = 99 €, j'en ai un peu marre...

Trop bridé (humour)

Le firmware des modèles distribués par Dane-elec (distributeur des Meizu en France) désactive la radio pour éviter les taxes de ce type d'appareil. J'avais eu le même problème avec mon Samsung YP-MT6X : la version vendue en France ne gérait pas la radio (même en le flashant je crois). Flasher le firmware pour pouvoir gérer la radio aurait annulé la garantie, seul facteur qui m'aurait incité à le prendre en France. Dans ces conditions, je me suis donc dit que tenter l'import valait le coup.

Remerciements

Merci beaucoup à Bob pour m'avoir parlé dans les commentaire de ce blog de ce modèle ;-)

Ressources externes

lundi 22 octobre 2007

Choisir son baladeur numérique - partie 2

Les constructeurs

La première étape de ma recherche a été de trouver les noms de quelques constructeurs qui ont des modèles compatibles Ogg/Vorbis. Travaillant à proximité d'un centre commercial où se trouve une FNAC, c'est là bas que je me suis rendu pour une première observation. L'avantage de cette enseigne étant que j'ai 15 jours pour échanger le baladeur si celui ci ne me convient pas. Quand on voit à quel point il peut être difficile de connaître exactement les capacités d'un appareil, cela peut être intéressant.

Mon seul critère de sélection au départ a été la compatibilité Ogg/Vorbis. Il a suffit à éliminer près de 80% des modèles exposés. J'ai pu voir là bas 3 marques qui proposaient ce type de produit (Samsung, Zicplay, Storex). J'ai bien essayé d'en savoir plus sur le site FNAC, malheureusement l'outil permettant de fixer les critères de recherche est bien trop limité. J'ai finalement essayé les moteurs d'achat, dont Kelkoo et sa section réservée aux baladeurs. Celui-ci m'a agréablement surpris, tellement les critères de filtrage sont nombreux. Les critères suivants m'ont permis de trouver les constructeurs à étudier:

  • Mémoire intégrée
  • Avec Radio
  • OGG Vorbis
  • USB 2.0
  • 1,5 Go - 30 Go
  • 0 - 160 €

A partir de toutes mes recherches, j'ai trouvé le nom des constructeurs/revendeurs sur lesquels me pencher:

L'étape suivante, c'est trouver des modèles intéressants chez ces constructeurs. On m'en a déjà soufflé quelques uns à l'oreille dans les commentaires de la partie 1, des modèles intéressants de chez Cowon et Meizu (dont Dane-elec est le revendeur en France).

dimanche 21 octobre 2007

Communiquer avec un baladeur MTP sous Linux

Hub m'a fait remarquer que le MTP était mieux géré que je ne le pensais sous Linux. J'en conclus par conséquent que si l'on ne souhaite pas vraiment faire une utilisation "clé USB", un baladeur MTP est une solution acceptable.

Il semble qu'il y a principalement deux bibliothèques qui permettent le dialogue avec des périphériques MTP: libgphoto2 et libmtp. Ces deux projets sont des forks libmtp est un fork d'un autre projet, toujours actif, libptp2.

Pour chaque projet, vous consulter une liste des périphériques gérés.

Mais il est parfois difficile de savoir quels baladeurs sont rajoutés dans les toutes dernières versions (surtout pour des modèles très récents). Vous pouvez alors si le coeur vous en dit voir dans le source si votre modèle est géré, et envoyer un patch ou les quelques informations nécessaires dans le cas où il ne l'est pas.

Au niveau des lecteurs utilisant ces bibliothèques, on peut citer (entre autres) Banshee qui utilise libgphoto2, et rhythmbox qui utilise libmtp.

vendredi 12 octobre 2007

Choisir son baladeur numérique compatible Linux et Ogg/Vorbis - partie 1

Au départ, il y a toujours un truc qui gratte...

Je suis actuellement à la recherche actuellement d'un cadeau d'anniversaire pour ma chérie (faudrait que je me grouille quand même, c'était il y a 2 semaines :-( ). Et je sais ce que je veux lui offrir: un baladeur numérique, plus communément appelé "baladeur MP3", bien que cela soit fort réducteur (quel baladeur lit uniquement du MP3 de nos jours) ? Comme référence pour mon choix, j'ai le mien: je possède actullement un baladeur Samsung YP-MT6X.

Je recherche donc la perle rare, un baladeur à base de mémoire flash, et qui remplirait pour un budget raisonnable (200€ max) les fonctions suivantes, de la plus prioritaire à la moins prioritaire:

  1. Compatible Linux
  2. Compatible Ogg/Vorbis
  3. A base de mémoire flash
  4. Reconnu comme une clé USB
  5. Bonne autonomie (si possible + de 15 h)
  6. Capacité de 2 Go ou plus
  7. Gère les métadonnées MP3 et OGG/Vorbis
  8. Gère l'encodage UTF-8
  9. Utilise des piles plutôt qu'une batterie interne

Quelques justifications de ces besoins:

Compatible Linux: indispensable, ma copine a migré sous Mandriva Linux/GNOME depuis plus d'un an.

Compatible OGG/Vorbis: c'est une solution de confort, car toute la musique que j'ai téléchargé sur Jamendo utilise ce format libre.

A base de mémoire flash: ce sont les plus compacts, même s'ils offrent moins de capacité de stockage que les modèles à disque dur. Ils sont moins sensibles au chocs aussi (pas de mécanique, que de l'électronique).

Reconnu comme une clé USB: C'est en fait surtout pour être assuré de sa compatibilité Linux.

Il existe actuellement 2 manières de transférer des fichiers sur un baladeur:

  • via le protocole MTP
  • via l'UMS (USB Mass Storage)

Le protocole MTP pose plusieurs problèmes:

  • Il requiert l'utilisation de Microsoft Windows (XP au minimum) et Windows Media Player 10
  • Il utilise le monopole Windows pour imposer MTP et Janus, le système de DRM made in Microsoft
  • Il empêche d'autres systèmes d'exploitation comme Linux ou Mac OS de pouvoir communiquer simplement avec le baladeur
  • La bibliothèque libmtp sous Linux permet la communication avec les périphériques MTP, mais elle est en cours de développement et ne gèrera donc pas forcément votre modèle de baladeur
  • Il est presque obligatoire de passer par un logiciel externe pour transférer des fichiers sur le baladeur. Si vous êtes en déplacement, vous n'aurez pas forcément la configuration adéquate sous la main.

L'UMS assure que le baladeur est reconnu comme une clé USB: on peut y déposer par cliquer-glisser les fichiers que l'on veut. Il a aussi l'avantage d'être reconnu sous Windows (XP et supérieur), Mac OS et Linux sans l'installation de pilotes. Pas besoin de logiciel spécifique pour transférer sa musique. Bref, c'est ce qu'il me faut.

Bonne autonomie (si possible + de 15 h):  qui a une autonomie des plus agréables (42 heures annoncées). Je ne sais pas combien il fait en autonomie réelle, mais je ne le recharge pas souvent, et c'est très pratique. Avec 2 piles rechargeables, j'en ai pour un moment.

Capacité de 2 Go ou plus: C'est largement suffisant à priori.

Gère des métadonnées MP3 et OGG/Vorbis: Certains baladeurs permettent de jouer les pistes en les cherchant par artiste, nom ou genre, en utilisant les métadonnées contenues dans le fichiers musicaux. Apparemment, cette fonctionnalité est répandue surtout chez les baladeurs fonctionnant en MTP. Chez Samsung par exemple, passer à un firmware UMS repasse en mode de navigation par fichier.

Gère l'encodage UTF-8: La plupart des distributions Linux utilisent par défaut ce jeu de caractères pour les noms de fichiers. Actuellement sur mon baladeur, les noms de fichiers contenant des caractères accentués apparaissent incorrectement à cause de cela.

Utilise des piles plutôt qu'une batterie interne: Pour éviter les pannes stupides où la batterie est morte, et la changer coûte aussi cher que de racheter le même appareil neuf.

Est-ce que je cherche le mouton à 5 pattes ?

J'en ai l'impression, car les modèles proposés actuellement par les constructeurs veulent tout faire (vidéo, photo, jeux) sans rien faire vraiment bien. Trouver un baladeur gérant les métadonnées des fichiers Ogg/Vorbis semble relever du défi par exemple. Néanmoins j'ai étudié quelques modèles, sur lesquels je vous livrerai bientôt quelques observations.

vendredi 5 octobre 2007

Mandriva 2008 se rapproche...

Plus qu'un seul bug release_critical à corriger avant la release, annoncée pour aujourd'hui...

La sortie officielle devrait donc survenir en début de semaine prochaine, avec la mise à disponibilité d'un tracker bittorrent et des miroirs FTP. Suivez le guide pour plus d'infos en anglais sur Mandriva 2008, ou sur la version francophone du guide Mandriva 2008 (qui sera peut être un petit peu moins à jour avant la sortie officielle)

La presse française fustige Ubuntu au parlement !

Cet article de France Matin de mercredi, dans la même veine que celui du Point, relaie la désinformation qui règne sur le passage du parlement français à Ubuntu Linux. Je ne suis pourtant pas un fervent admirateur d'Ubuntu, mais je ne pouvais pas laisser passer ça.

Voici donc quelques perles (Le Point):

Le Parlement allemand, qui avait lui aussi opté pour le logiciel libre en 2002, vient de faire machine arrière.

Malheureusement, des milieux mieux informés sur la question ont noté que Le Parlement allemand avait juste brandi la menace Linux pour que Microsoft fournisse les sources de Windows NT. Comme Microsoft a cédé, le parlement allemand n'a tout simplement pas migré vers Linux (et a donc forcément encore moins fait machine arrière). C'est pour cette raison qu'il n'y a aucune trace sur le web de cette migration.

A ce stade, on se dit qu'ils auraient pu se renseigner. Mais il y a encore pire (France Matin):

[...] la Fondation qui porte et finance les évolutions d'Ubuntu n'est autre que la propriété d'un multimilliardaire sud-africain, dont l'origine des fonds d'ailleurs est parfois discutée.

Là on est à la limite de la diffamation ! Je pense que nombreux sont ceux qui parmi vous savent que Mark Shuttleworth s'est enrichi en vendant sa société de certificats électroniques (Thawte) à Verisign. Je n'ai jamais vu nulle part d'indice parlant d'autre chose de moins reluisant, et là on parle de rumeur et d'aucune source... Elle a bon dos la rumeur.

En effet, si l'utilisation des logiciels « libres » est gratuite, elle entraîne d'importants frais secondaires. Certains élus ont ainsi souligné qu'en 2006 Bercy avait conclu un marché de 39 millions d'euros pour la maintenance du nouvel équipement

Cherchez l'erreur: déjà l'utilisation de logiciels libres n'est pas forcément gratuite (libre ne veut pas dire gratuit), mais surtout on parle d'un chiffre sans citer combien aurait coûté une migration à une autre version de Windows (qui bien sûr dans l'esprit du journaliste, n'a besoin ni de maintenance, ni de formation, ni de nouveau matériel). Bien sûr, il est si facile d'installer Windows Vista sur une machine d'il y a 4 ans.

Les deux torchons méritent le coup d'oeil, ne serait-ce que pour voir le type d'arguments fallacieux dont on risque d'entendre parler encore dans les prochains jours. Car convenons en, il est inévitable que certains grognent dans une migration d'une telle ampleur. D'abord parce que cela demande un changement dans les habitudes des députés et de leurs équipes, mais aussi parce que cela arrive dans toute migration informatique. Une migration à Windows Vista aurait entraîné autant de ronchonnements, et le problème de pilotes indisponibles aurait été similaire.

Ajoutez à celà la visibilité qu'a Linux à la télévision française (Linux dans l'émission de Laurent Ruquier) et vous comprendrez que le chemin est encore long pour ceux qui veulent changer les mentalités... Je me rappelle encore à la sortie de Windows Vista, la RTBF parlait de Linux, alors qu'en France, Bill Gates était invité au journal de 20H

EDIT:L'article du Point est effectivement bien antérieur à celui de France Matin, merci à Gnunux pour sa remarque.

mercredi 3 octobre 2007

Migration over-blog vers Dotclear: opération réussie...

...mais non sans mal. En effet, une des fonctionnalités pour laquelle j'avais choisi la plate-forme over-blog (à savoir l'export du blog au format xml) a tout simplement disparu dans la version 2, sans aucune annonce !

A la question posée au mois de mai sur les forums, de savoir où se trouve la fonction d'export qui existait auparavant, voici la réponse de l'admin:

en v2, n'existe pas. Il y aura prochainement (je ne sais pas quand) une nouvelle fonction pour sauvegarder ses infos

C'était en mai dernier. N'ayant pas forcémenent envie d'attendre les calendes grecques, j'ai donc dû utiliser la méthode à grand-papa: faire un copier coller de tous les articles, en mettant à jour les dates, catégories, et réimporter les images. Oui. En 2007. Forcément ça ne m'a pas vraiment laissé le temps de bloguer. Au passage j'ai pu profiter des nouvelles (par rapport à over-blog) fonctionnalités que m'offre dotclear:

  • tagging et nuage de tags
  • possibilité de renseigner la langue du billet
  • URL des billets avec préfixe calendaire et titre intelligible (format AAAA/MM/JJ/Titre-condensé)
  • flux RSS complet (pour le plus grand bonheur des lecteurs de planet.gnomefr.org)
  • statistiques images (over-blog impose du flash pour ça!)
Mais il y a aussi quelques désavantages (liés à la version de dotclear utilisée par mon fournisseur de blog, gandi ?)
  • moins de thèmes disponibles, et certains proposés par défaut sont buggés (texte en h1 ou h2 qui n'apparaît pas par exemple
  • pas de statistiques communes aux différents moteurs de recherche (je n'ai qu'un onglet "Google")

Cela m'a aussi permis de passer en revue presque un an de billets. C'est pas mal de pouvoir voir si une opinion a évolué, ce quon a pu faire... Bref, c'est reparti !

EDIT: et pour mes (rares :-p) fidèles lecteurs, ça se passe maintenant sur http://blog.freeside.fr.

mardi 18 septembre 2007

Comment migrer vers Dotclear ?

J'avais activé avant mes vacances le blog Gandi (utilisant Dotclear). Je me pose donc à présent la question de migrer d'over-blog vers Dotclear, pour enfin avoir un flux RSS potable. Mais je ne sais pas trop comment m'y prendre. Déjà, tous les liens internes à mon blog vont être perdus... Ensuite il y a le référencement qui risque d'en prendre  un coup. Heureusement, j'avais choisi over-blog car il était possible d'exporter gratuitement son blog au format XML, mais après comment l'importer dans Dotclear ? Il y a sans doute des adaptations à faire d'une plate-forme de blog à une autre, non ?

Un blog Gandi, brut de fonderie après l'activation, pour l'instant ça donne ça: http://blog.freeside.fr.

vendredi 27 juillet 2007

GUADEC 2007: Warmup days report

Here is a small overview of the conferences I liked this year at GUADEC.

Disclaimer: If yours is not there, either

  • I was busy elsewhere
  • I have nothing to say about it
  • I found it bad :-) 

Warmup (15-16 of July):

Free Software for the socially excluded

Kind of interesting to see how the english educational system works when you come from a different country. The speaker gave us some insightful information about how giving a computer to a child in the UK could improve his chances to have his graduation. He could explain us how thin clients with remote access via ssh for maintainance, and some cheap USB sticks could help a lot of people. It seems that the english system doesn't help children, and uses the old "survival of the fittest richest" mode to determine who is able to learn, work, or breathe. It's a pitty that we, in France are going towards this direction.

Gnome Memory Use: Naming and Shaming the Culprits

Exmap-console, presented last year at GUADEC is back. It helped us to see in a nice, living presentation what the greater offenders in terms of memory are. The theme cache came quite high on the profile. Last year, the talk was about using exmap-console in a remote, embedded environment, but this time was more about a simple howto for desktop profiling.

I'm quite happy that Pascal Terjan was there, as I could ask him to package it for Mandriva Linux (the last time had tried, I couldn't install it from source).

Screensaver Sanity

A fairly technical talk, but interesting ! In fact it made me discover that multi-user environment, fast user switching, and session management are very difficult to get right. The main information I caught is that a new GDM, almost entirely written from scratch, and improving the situation should appear next year.


Technical Challenges when using Electronic Paper Displays with GTK

First time I could hold an electronic paper device in my hands. The product has some advantages, the biggest being its astonishing readability: no flickering, good contrast. It also has at the moment a good amount of disadvantages. Among them, you can't update just a portion of the screen, and a full screen update takes around 1 second. I'm not sure this will be able to compete with the upcoming OLED technology, but I wish iRex all the best.


Here are some pictures:

A slide explaining how an e-paper works

The device by itself (that's the picture which is blurry, not the screen)

- page 3 de 5 -